13/11/2016

Le Phare flanqué de deux drapeaux

P_B221.jpg

Auvelais – 13/11/2016 – Le Phare flanqué de deux drapeaux

Quelques aménagements ont été effectués au Cimetière Militaire Français d’Auvelais aussi appelé Phare Breton. Les deux mats basculants installés pour arborer les drapeaux ont été remplacés par des mats fixes. Les drapeaux français et belge font face au Phare. Les mats équipés de leur drapeau résistent à un vent de 8 beauforts ou 80 km / heure. Lors de la photo, je pense que le vent n’atteignait pas le 1er beaufort J

Quand on évalue la vitesse du vent en beauforts, c’est que la mer n’est pas loin. En effet, il y a un phare breton à quelques mètres !

21:10 Écrit par Bernard JANSSENS dans Auvelais, cimetière des français | Commentaires (0) | Tags : auvelais, cimetière, phare breton, drapeau | |  Facebook

23/08/2016

Auvelais – 21/08/2016 – Petit conseiller communal … mais l’étoffe d’un grand

P_B175.jpg

Auvelais – 21/08/2016 – Petit conseiller communal … mais l’étoffe d’un grand

Commémoration de la bataille de la Sambre (août 1914) au cimetière militaire français d’Auvelais le 21 août 2016. Les petits conseillers communaux remercient les porte-drapeaux.

21:38 Écrit par Bernard JANSSENS dans Auvelais, cimetière des français | Commentaires (0) | Tags : auvelais, cimetière, phare breton, guerre, 1914 | |  Facebook

17/08/2016

Les roses du 21 août 1914

P_B173.jpg

Auvelais – 15/08/2016 – Les roses du 21 août 1914

Le Cimetière militaire français d’Auvelais.

22:39 Écrit par Bernard JANSSENS dans Auvelais, cimetière des français | Commentaires (0) | Tags : auvelais, cimetière, phare breton, 1914, guerre | |  Facebook

21/08/2015

Lieutenant René Bruyère 2/2

P_B018_1.jpg

auvelais - bataille sambre - 1914 - rené bruyère - bernard janssens

Auvelais – 25/05/2015  – Lieutenant René Bruyère 2/2

A la mémoire de Bruyère René – Jean Eugène

Lieutenant du 70 régiment d’infanterie

Tombé le 21 août 1914

P_B018_2.jpg

Auvelais – 03/05/2015  – Lieutenant René Bruyère 2/2

La croix du Lieutenant René Bruyère est la seule en pierre dans le cimetière militaire français d’Auvelais.

René Jean Eugène Bruyère est né à Marseille (non, il n’est pas breton) le 8 janvier 1881. Il effectue son service militaire en 1901. Il est recruté à Versailles et en août 1914, il est intégré au 70ème Régiment d’Infanterie et il quitte Vitré (Bretagne) le 7 août pour contrer l’invasion allemande en Belgique. Il est « tué à l’ennemi » le 21 août 1914 à Auvelais. Il sera jugé le 23 juillet 1920 à Paris et obtiendra la mention « mort pour la France ».  

21:41 Écrit par Bernard JANSSENS dans Auvelais, cimetière des français | Commentaires (0) | Tags : auvelais, 1914, cimetière, guerre | |  Facebook

20/08/2015

Lieutenant René Bruyère 1/2

P_B017_1.jpg

auvelais - bataille sambre - 1914 - rené bruyère -  bernard janssens

P_B017_2.jpg

Auvelais – 09/07/2015  – Lieutenant René Bruyère 1/2

Carrefour de Vitré, en bord de Sambre, en bas de la rue de Pêcherie. Le pont en face de la rue de la pêcherie n’existe plus.

Le 4 août 1914, la cavalerie allemande franchit la frontière belge et sa 2ème armée a pour objectif la France. Le roi Albert 1er appelle à l'aide la France et le Royaume-Uni. La 5ème armée française veut empêcher les Allemands de traverser la Sambre.

Le 21 août 1914 le 70ème régiment d’infanterie, qui a quitté Vitré (Bretagne) le 7 août 1914, est posté à l’intérieur de la boucle de la Sambre à Auvelais et a pour mission d’empêcher les Allemands de franchir la rivière. Le 2ème bataillon, posté dans Auvelais, commence à être débordé, vers 15 h les Allemands pénètrent dans la clinique du Dr Romedenne, A 16h30, le 1er bataillon, resté en réserve à Vitrival, est appelé en renfort et se dirige vers Arsimont. Vers 18h00, les différentes compagnies du 1er bataillon partent à l’assaut, descendent vers la Sambre et sont accueillies par un feu nourri de balles et d’obus allemands. La 1ère section, commandée par le lieutenant Bruyère, est en pointe et approche du pont de la Pêcherie (qui se trouvait dans le prolongement de la rue actuelle de la Pêcherie). Les Allemands approchent, le lieutenant Bruyère saute dans un fossé duquel il ajuste des tirs à courte distance sur l’ennemi. N’ayant plus de munition, il sort du fossé protecteur pour s’emparer de cartouches de soldats tués. Il tombe foudroyé. Son corps ne fut jamais retrouvé. 

Synthèse rédigée sur base du livre « Le combat d’Arsimont » du Colonel E. Valarché (édition 1926).

21:22 Écrit par Bernard JANSSENS dans Auvelais, cimetière des français | Commentaires (0) | Tags : auvelais, 1914, cimetière, guerre | |  Facebook

09/02/2015

Un phare dans les arbres … où est la mer ?

P918.jpg

Auvelais - 08/02/2015 – Un phare dans les arbres … où est la mer ?

Le « phare breton » du cimetière militaire français a été érigé en 1934 en granit de … là bas ! Il a été construit pour le 20ème anniversaire des combats de la Sambre des 21 et 22 août 1914. Beaucoup de soldats bretons et normands périrent sur le champ de bataille face aux envahisseurs allemands ... pour notre liberté. 

22:20 Écrit par Bernard JANSSENS dans Auvelais, cimetière des français | Commentaires (1) | Tags : auvelais, phare breton, cimetière, 1914 | |  Facebook