14/12/2016

Le train pour Namur est en retard

P_B236.jpg

Tamines – 04/12/2016 – Le train pour Namur est en retard

Gare de Tamines.

21:45 Écrit par Bernard JANSSENS dans Tamines, gare | Commentaires (1) | Tags : tamines, gare, coucher de soleil | |  Facebook

20/11/2016

Vers l’inconnu

P_B224_2.jpg

Tamines – 20/11/2016 – Vers l’inconnu

21:00 Écrit par Bernard JANSSENS dans Tamines, gare | Commentaires (1) | Tags : tamines, gare, chemin de fer, nuit | |  Facebook

03/04/2016

Passerelle dynamique et géométrique

P_B121.jpg

Tamines – 03/04/2016 – Passerelle dynamique et géométrique

Durant cette première semaine de congé pascal, la décoration de l’intérieur de la passerelle de Tamines a été rénovée par un stage de la MJ de Sambreville. 12 jeunes ont réalisé une fresque aux motifs dynamiques et géométriques et aux couleurs chatoyantes. Ces graffitis donnent une nouvelle jeunesse à la passerelle. Cette rénovation est une première étape du Projet S (street art) mis sur pied par le CRAC’S, la MJ et d’autres associations durant l’été 2016.

22:15 Écrit par Bernard JANSSENS dans Tamines, gare | Commentaires (0) | Tags : tamines, gare, décoration, peinture | |  Facebook

11/10/2015

L'automne rentre en gare quai 4

B_P042.jpg

Tamines – 11/10/2015 – L’automne rentre en gare quai 4

Photo suggérée par Nadine Colmant de Kock.

21:29 Écrit par Bernard JANSSENS dans Tamines, gare | Commentaires (1) | Tags : tamines, gare, automne | |  Facebook

06/05/2015

Paul Nouille & Compagnie des Bronzes

P960_4.jpg

P960_3.jpg

Tamines – 03/05/2015 – Paul Nouille & Compagnie des Bronzes

Cette plaque funéraire, installée dans la gare de Tamines, a été inaugurée en 1927. La frise du bas rappelle la période de guerre « 1914-1918 » et reprend les mêmes symboles qu’au dessus.

Informations extraites du fascicule « Mémoire des monuments de Sambreville » édité en 2008.

 

Sur cette plaque funéraire, nous pouvons distinguer 2 signatures.

Compagnie des Bronzes de Bruxelles. 

Cette société a été créée dans le centre de Bruxelles en 1854. Elle travaille le zinc, le bronze et le fer pour l’industrie (bâtiments, appareils d’éclairage, conduits de gaz, robinetterie) et  le secteur de l’art. Elle ouvrira une fonderie et un vaste atelier à Molenbeek en 1862. En 1868, l’entreprise obtient la médaille d’or à l’exposition universelle de Paris. Elle occupe 300 ouvriers en 1880 et adaptera sa production à une nouvelle venue : l’électricité. Une grande partie de son activité sera consacrée aux bronzes monumentaux : fontaines, statues, monuments commémoratifs. Très souvent, elle travaille en relation étroite avec l’artiste. Elle deviendra la plus grande fonderie belge de bronze d’art. La Compagnie des Bronzes fera faillite en 1979.

Informations extraites de l’étude « La Compagnie des Bronzes, une entreprise bruxelloise entre art et industrie » par Christine A. Dupont (2004).

 

P. Nouille.

Plusieurs éléments me font penser, mais je ne suis pas certain,  que l’artiste qui a signé cette plaque est Paul Nouille, né à Etterbeek en 1885 et décédé à Bruxelles en 1959. Il travaille de 1919 à 1949 comme architecte ingénieur pour les Chemins de fer. Il dessina les plans de plusieurs gares dont Charleroi-Sud en 1933, Knokke en 1932. Il est également peintre, aquarelliste et aquafortiste. En 1939, il expose au salon de l’Union nationale des artistes peintres et sculpteurs de Belgique à Bruxelles. P. Nouille a aussi créé des affiche pour la les Chemins de fer.

Informations extraites du livre "Affiches sur le rail : les affiches ferroviaires en Belgique, 1833-1985" de Pieter Neirinckx.

22:32 Écrit par Bernard JANSSENS dans Tamines, gare | Commentaires (0) | Tags : tamines, gare, 1914, guerre, massacre | |  Facebook

05/05/2015

In Memoriam

P960_2.jpg

P960_1.jpg

Tamines – 03/05/2015 – In Memoriam

Cette plaque funéraire, installée dans la gare de Tamines, a été inaugurée en 1927.

70 noms sont inscrits sur la plaque : il est supposé que ce sont principalement des cheminots mais des soldats et des fusillés du 22/08/1914 sont identifiés.

La frise supérieure représente une roue de train ailée, des branches de chêne et de laurier. Elle est entourée de 2 palmes. Le chêne est le symbole de la dureté, de la durée et du souvenir bien au-delà de la tragédie. Le laurier symbolise la paix après la victoire et l’éternité. La palme représente le martyre et la gloire triomphant de la tragédie.

La frise du bas rappelle la période de guerre « 1914-1918 » et reprend les mêmes symboles qu’au dessus.

Informations extraites du fascicule « Mémoire des monuments de Sambreville » édité en 2008.

 

22:14 Écrit par Bernard JANSSENS dans Tamines, gare | Commentaires (3) | Tags : tamines, gare, 1914, guerre, massacre | |  Facebook